Soyez informé

Vélo Espace vous invite à vous inscrire à l’infolettre, de cette façon vous recevrai en primeur chaque nouvelle chronique ou essai routier. De plus, l’infolettre vous tiendra au courant des promotions offerte en magasin.

Pour choisir leur vélo de route, trop de gens se concentrent sur les composantes (dérailleur, freins, vitesses). Erreur!

Nos chroniques / Qu’est-ce qu’un bon vélo de route?

En fait, l’élément clé d’un vélo, c’est son cadre. C’est lui qui transfère l’énergie du cycliste aux diverses composantes. Règle numéro 1 donc, il faut avant tout choisir un cadre en fonction de ses besoins. Recherchez-vous une pure machine de course telle une F1 ou plutôt un vélo plus permissif et confortable, qui demande moins d’énergie au cycliste derrière le guidon?

Un cadre de course est plus « joueur », conçu pour exploiter le maximum d’énergie du cycliste et répondre efficacement aux accélérations. À ce jeu, c’est parfois le vélo qui l’emporte sur le cycliste, ce qui rend les fins de parcours laborieuses. C’est dire qu’il faut savoir quel genre de cycliste vous êtes et les types de sortie que vous faites avec votre monture.

Une fois le cadre choisi, c’est le moment de s’intéresser aux composantes. Ce choix dépend du nombre de kilomètres que vous parcourez durant la saison de vélo. Plus les composantes sont de qualité, meilleure est leur durabilité. Il est faux de prétendre, par exemple, qu’un dérailleur de type Dura Ace permet d’aller plus vite. Ce sont d’abord le cadre et les roues qui influent sur la performance, et non un meilleur dérailleur.

Bref, choisissez le vélo de route selon votre profil de cycliste et optez pour un cadre adapté à vos besoins et au kilométrage que vous prévoyez parcourir.

Bonne route!

Retourner en haut